Le profil ayurvédique Pitta,
la transformation

Deuxième des 3 doshas décrits dans la médecine holistique qu’est l’ayurveda, le Dosha Pitta agit lui aussi sur l’ensemble des éléments physiques et psychiques d’une personne.
Nous allons voir plus en détails ce qui caractérise ce Dosha, comment se manifeste son dérèglement et de quelles façons peut-on l’apaiser.

Rappelons encore une fois que la constitution de chacun en ayurveda, Prakriti, est un mélange des 3 doshas.
Même si un ou deux doshas sont dominants, cela ne signifie pas pour autant que vous allez vous retrouver dans 100% des critères.

La transformation

En sanskrit, pitta peut se traduire par « ce qui digère ». C’est aussi l’ensemble des transformations, au sens très large, qui sont en œuvre dans l’univers.
Il représente la transformation qui se produit dans le corps et est donc responsable du métabolisme, de la digestion et autres modifications chimiques qui s’opèrent.

Cela ne s’applique d’ailleurs pas qu’à la nourriture : dans l’ayurveda, corps, esprit et émotions sont un ensemble.
Ainsi Pitta aide à « digérer » les pensées et les motions. On connait tous cette expression face à une situation ou un fait désagréable, que l’on « n’arrive pas à le digérer ».
Il traite et « digère » les pensées et les expériences de la journée pendant la nuit.

Le dosha Pitta est la combinaison du Feu (agni ou tejas) et de l’Eau (jala).
Le feu seul brûlerait tout, c’est son association à Jala qui lui donne son côté « huileux » et lui permet de transformer sans brûler.

Femme qui médite en position de yoga

Ses fonctions dans le corps

Le dosha pitta agit donc sur toutes les transformations qui ont lieu dans notre corps et dans notre tête.

Il va permettre la digestion des aliments, qui vont se transformer en énergie dont nous avons besoin pour vivre. Cela se traduit par l’action des enzymes, de l’acide gastrique, le fonctionnement des organes du système digestif.
Pitta intervient aussi dans le fonctionnement des hormones et dans le système sanguin.

Ce dosha est très présent dans l’intestin grêle, mais aussi l’estomac, le sang ou encore les yeux.

Il contrôle et régule la chaleur du corps : un profil Pitta aura souvent chaud.

Ses propriétés

Pitta est synonyme de transformation et d’énergie, de métabolisme. Aussi il possède les caractéristiques suivantes :

  • Chaud
  • Liquide
  • Fluide
  • Léger
  • Rapide
  • Onctueux
  • Pénétrant

Tout comme les autres doshas, il ne faut pas trop solliciter Pitta ou trop s’exposer à ce qui le caractérise, au risque qu’il soit présent en excès et là aussi déséquilibrer le corps et l’esprit, faisant apparaître des symptômes et des maladies.

La constitution physique

Physiquement, Pitta s’exprime à travers une stature et une corpulence moyennes, un poids modéré et équilibré. Les épaules, le thorax sont développés, l’ensemble est harmonieux.

Le visage peut être de forme triangulaire ou de cœur, avec un menton qui ressort : bouche, nez et yeux vont être moyens et réguliers.
Les cheveux plutôt fins et doux, ils peuvent blanchir assez tôt et être peu abondants.
La peau va être douce, chaude mais aussi sujette à l’acné, aux taches de rousseur et aux grains de beauté.

Une personne de profil Pitta fera preuve de puissance et d’agilité dans ses mouvements.
Elle aura aussi souvent chaud, et pourra transpirer beaucoup.

Le mental et le comportement

Pour ce qui est du mental, le dosha Pitta s’exprime par le courage, une intelligence et des pensées vives et précises, une certaine soif de connaissance.
Il a aussi une bonne mémoire, rapide.

Par contre, il est aussi impatient, colérique et jaloux, ressentant facilement de la frustration.

Le cadre de vie

Une personne Pitta a bon appétit et mange à des heures régulières.
Son sommeil est suffisamment réparateur pour qu’elle n’ait besoin que de peu pour être bien reposée.

Un Pitta aime faire du sport, des activités pour se défouler. Il va aimer se lancer des défis, la compétition, le challenge, les joutes verbales. Il va être débrouillard et parvenir à atteindre ses objectifs.
Exigent avec lui-même et avec les autres (proches, amis, collaborateurs…).

Métabolisme​

Son métabolisme est bon (tout comme son appétit !) et lui permet de digérer correctement, et éliminer régulièrement et facilement les déchets. Il peut manger de tout sans problème, si Agni (le feu) est équilibré.

Les déséquilibres

Un excès ou un défaut de Pitta entraîne des déséquilibres souvent liés à la chaleur : attention aux inflammations.

Les problèmes gastriques, brûlures d’estomacs dues à l’acidité sont fréquents.
Les toxines (ama) peuvent également s’accumuler dans le corps et provoquer des maladies.
Présent dans les yeux, un déséquilibre de Pitta peut affecter la vue et provoquer des problèmes aux yeux.

Quelques exemples de symptômes liés à Pitta :

  • Inflammations
  • Sensation excessive de chaleur
  • Brûlures gastriques
  • Pression sanguine élevée, tension artérielle
  • Transpiration à l’odeur très forte (en plus Pitta transpire facilement)
  • Mauvaise haleine
  • Infections
  • Problèmes de peau : rougeurs, acné, allergies, points noirs…

Là aussi, il faut apprendre à apaiser Pitta en lui apportant l’opposé de ce qui le caractérise.

Comment régulier Pitta ?

L’ayurveda prend en compte l’ensemble du corps et de l’esprit et considère toute action, pour soigner le malade dans sa globalité. En agissant à tous les niveaux dans sa vie quotidienne, il est possible de réguler Pitta.

Alimentation

Si Pitta est en excès il faut veiller à ne pas aggraver la situation et l’apaiser.

Côté boisson, préférer simplement de l’eau fraiche, en évitant les boissons excitantes, trop acides ou énergétiques : café, alcool, sodas…

Limiter tous les aliments qui vont augmenter la chaleur, l’acidité ou les réactions chimiques.
Par exemple : la viande rouge (bœuf, agneau), les épices trop fortes et les piments, les produits laitiers fermentés (surtout de vache), les aliments à base de levure (pas trop de pain, surtout le pain blanc), éviter aussi les légumes comme les tomates.

Préférez des saveurs douces, des produits frais (frais, pas glacés).

Hygiène de vie

Se coucher de bonne heure et faire de bonnes nuits de sommeil.

Prendre le temps de se retrouver dans des lieux sereins, en extérieur au calme loin du chahut des villes par exemple.
Pratiquer une activité sportive pour se défouler et évacuer le trop plein d’énergie, mais tout en prenant le temps de se relaxer ensuite.

Se rafraichir avec de l’eau fraiche est très efficace.

Ne pas trop s’exposer directement au soleil : Pitta est suffisamment chaud.

Attitude

Essayez de vous apaiser, de ne pas être submergé(e) par la colère ou la frustration. Apprendre à lâcher prise et ne pas être trop exigent, envers vous ou les autres.

Apprenez la patience et la modération, pour ne pas être tout de suite dans l’excès, apprendre à connaître et à respecter ses propres limites (physiques et mentales).

Plantes médicinales

Pour apaiser Pitta, il convient de s’orienter vers des plantes qui ont des propriétés rafraichissantes, sucrées, amères et / ou astringentes.
Par exemple : le bois de santal, l’aloès, le vétiver, la gentiane …

Côté épices, le cumin et le curcuma, entre autres.

Pour compléter

Pour trouver l’équilibre entre les 3 doshas, vous pouvez aussi en lire davantage sur Vata et Kapha, ainsi que les sous-doshas.
Il convient toujours de commencer par faire un bilan ayurvédique (avec un praticien idéalement), et ce test rapide peut aussi vous aider à y voir déjà plus clair quant à votre constitution.

Retour haut de page